Les aides possibles

Selon le projet de rénovation énergétique, il est possible de prétendre à plusieurs aides financières qui sont soumises à différents critères d’éligibilités (technique, administratif, fiscal). Pour cela les travaux doivent obligatoirement être réalisés par des entreprises RGE.

Mais pas de panique, la Plateforme Renov+ est là pour guider les particuliers dans le le financement de leurs projets !

 

 

> Aides mobilisables en 2020 :

 

Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’éco-PTZ permet de bénéficier d’un prêt à un taux de 0 % pour financer des travaux d’éco-rénovation. Ce prêt peut atteindre 30 000 euros maximum. Il s’adresse aux propriétaires occupant ou bailleurs et concerne les logements construit avant le 1er janvier 1990.

Plus d’informations : Fiche synthèse Eco-PTZ_2020

 

– MaPrimeRénov’ ou le crédit d’impôt résiduel

Selon les revenus, pour des travaux de rénovation énergétique, et sous réserve de respecter des critères bien spécifiques, il est possible de bénéficier soit d’une prime (MaPrimeRénov’) soit d’un crédit d’impôt. Pour en bénéficier il faut être propriétaire occupant de sa résidence principale et le logement doit être achevé depuis + de 2 ans.

  • MaPrimeRénov’ est exclusivement réservé cette année au public Anah. Elle est plafonnée à 20 000 € d’aide pour un même logement pour une période de 5 ans.
  • Le crédit d’impôt est mobilisable pour les autres personnes. Il est plafonné à 4800 € pour un couple / 2400 € pour une personne seule, sur la période 2016-2020. Il sera transformé en 2021 en MaPrimeRénov’.

Plus d’informations : Fiche synthèse MPR_2020

.Plus d’informations :

– L’Anah via le programme « Habiter mieux »

L’Agence nationale d’Amélioration de l’habitat (Anah) propose des aides financières notamment via le programme « habiter mieux ». Cependant, pour bénéficier de ces aides, il ne faut pas dépasser un certain niveau de ressources. Ces aides sont également conditionnées à la l’obtention d’un certain gain énergétique.

Plus d’informations : Fiche synthèse HMS_2020.

 

– Les certificats d’économie d’énergie (CEE) aussi appelés “prime énergie”

Il s’agit d’aides financières versées par les fournisseurs d’énergie et de carburant. En effet, l’Etat oblige ces “pollueurs” à réaliser des quotas d’économie d’énergie sous peine de devoir payer de fortes pénalités. Pour atteindre ces quotas, ces entreprises peuvent racheter les économies d’énergie des personnes qui réalisent des travaux de rénovation énergétique, en leur versant en contrepartie une prime.

Tout le monde est éligible à ces primes : propriétaire, locataires, bailleurs, SCI, etc. Les montants de ces primes sont d’ordre variable et peuvent être bonifiées, pour les particuliers, selon leurs revenus. Elles sont versées sous forme de virement, chèque, carte cadeau, points fidélité…

Plus d’informations : Fiche synthèse CEE_2020